Méon

Publié le par MClaude

Cette commune rurale se situe dans le Baugeois, au sud de Noyant, département du Maine et Loire. Sous l'ancien régime la commune dépend de la sénéchaussée angevine de Baugé, du diocèse d'Angers et de l'archiprêtré de Bourgueil.

À la réorganisation administrative qui suit la Révolution, la commune est rattachée en 1790 au canton de Noyant.Le cantonl est intégré au district de Baugé, puis en 1800, à l'arrondissement de Baugé et à sa disparition en 1926, à l'arrondissement de Saumur.

Population 1793 : 650 habitants

L'église Saint Martin des XIVe et XVIIIe siècles, est classée monument historique le 29 mars 1967 pour l'abside y compris les peintures murales qu'elle renferme,

Autres ouvrages inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel :

  • Croix monumentale (croix de carrefour), lieu-dit la Croix de Pierre, du XIVe siècle ;
  • Plusieurs maisons et fermes, des XVe, XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • Ensemble de dolmens et menhirs, lieu-dit les Cavesnon, dégagés effondrés, préhistoire.
  • Plusieurs moulins, dont du XVe siècle et XVIe siècle.

Actuellement, Méon compte 262 habitants et fait partie des 15 communes de la communauté de communes du canton de Noyant. C'est un village accueillant, on y trouve beaucoup d'endroits ombragés en forêts et on peut y pratiquer la pêche au bord du Lathan.

Le Lathan est un cours d'eau de 57,9 km qui prend sa source dans le bois d'Ambillou. C'est un affluent du Lauthion et sous-affluent de la Loire.

(sources Wikipédia)

photo : collection personnelle

Publié dans lieux

Commenter cet article