Mouliherne

Publié le par MClaude

Mouliherne

Cette commune angevine du Baugeois se situe dans le département du Maine et Loire, Région Pays de la Loire. Elle fait actuellement partie du canton de Longué-Jumelles et de l’arrondissement de Saumur. En 1793, la commune comptait 1532 habitants, en 2013 elle n’en compte plus que 883.

Cette commune aux confins de l’Anjou, de la Touraine et du Maine est à la croisée d’anciennes voies gallo-romaines et médiévales.

Son nom vient de Molendinum Herle : Moulin de Herle (endroit où l'on moud). De nombreux moulins à eau tournaient sur la rivière Riverolle (moulins à froment, à huile, à tan, moulins outillés pour scier le bois).

Son église Saint-Germain date du XIè siècle et reste un bel exemple du style gothique Plantagenêt. Elle est située sur une crête, non loin d’un château détruit en 1049 d’où subsiste encore la motte féodale. C’est à cet endroit que le duc de Normandie, Guillaume le Conquérant, remporte sa première victoire contre Geoffroy II Martel, Comte d’Anjou (1006-1060).

La lanterne des morts de Mouliherne, reconstituée en 1978, fait partie des 50 dernières « lanternes des morts de France ». Située dans le cimetière, près de l’église, elle est bâtie sur un ossuaire du XIIè siècle voûté en ogives (le seul connu en Anjou). Sur la table recouverte des ardoises d’origine, on chantait l’évangile le jour des Rameaux. La lumière du fanal brûlait chaque nuit, symbole religieux, visible des routes du Mans et de Saumur, servait de guide aux voyageurs.

Autres sites historiques :

- chemin pavé médiéval reliant l’église à la Riverolle

- lavoir communal (XIXè siècle)

- manoir de la Touche (XVè siècle)

- châtaignier millénaire de 14.25 mètres de diamètres au lieu-dit « les Derouinières ».

On peut se promener dans les forêts de pins et de chênes avoisinantes, flâner le long de la Riverolle jusqu’à l’étang de la Louisière où un plan d’eau est aménagé en base de loisirs. C’est également un lieu très apprécié des pêcheurs (Riverolle, ruisseau à truites classé 1ère catégorie).

(Sources Wikipédia – site Mouliherne, tourisme, histoire et patrimoine)

Publié dans lieux

Commenter cet article