Meigné-le-Vicomte

Publié le par MClaude

Archives Départementales

Archives Départementales

Meigné-le-Vicomte est une commune rurale située dans le département du Maine et Loire, à la limite du département de l'Indre et Loire, à l'est de Noyant.

Formes anciennes du nom : Magiacus en 1037, magniacus Vicecomitis en 1080, Meigné au XVIIIe siècle, puis Meigné-le-Vicomte en 1932.

Origine du nom : du nom d'homme latin Magnius, suivi du suffixe -acus. Magnius est issu de Magnus, surnom de l'époque romaine désignant un grand homme. Ceci doit probablement être relié à la présence d'une villa gallo-romaine (exploitation agricole) sur le territoire de la commune, ayant appartenu à un certains Magnius.

Noms des habitants : les Meignéens.

Au Moyen Âge, Meigné est une châtellenie de la vicomté de Beaumont.

Sous l'Ancien Régime, la commune dépend de le Sénéchaussée Angevine de Baugé, du diocèse d'Angers et de l'archiprêtré de Bourgueil.

À la réorganisation administrative qui suit la Révolution, la commune est rattachée en 1790 au canton de Noyant. Il est intégré au district de Baugé, puis en 1800 à l'arrondissement et, à sa disparition en 1926, à l'arrondissement de Saumur.

En 1793, la commune compte 656 habitants, aujourd'hui elle en compte 314.

La nef de l'église Saint-Pierre date de la première moitié du XIIè siècle, son choeur et son abside de la deuxième moitié de ce siècle. Sa voûte et ses ses chapiteaux en bois sont du XIVè ou début XVè siècle On trouve dans la commune de nombreux bâtiments des XV et XVIè siècles.

(souces : Wikipédia)

 

Publié dans lieux

Commenter cet article