Le vélodrome Montesquieu

Publié le par MClaude

Vélodrome Montesquieu, archives Départementales du Maine-et-Loire

Vélodrome Montesquieu, archives Départementales du Maine-et-Loire

Le 22 Avril 1869, Angers organise sa première course cycliste au Rond-point des Magnolias (place André Leroy) un an à peine après celle du parc de Saint-Cloud à Paris.
L'engouement populaire est au rendez-vous, la construction de vélodromes s'étend partout en France.
Le premier vélodrome construit en Anjou est celui de La Moine à Cholet en 1889, suivent les vélodromes de Saumur en 1894, Segré en 1902, Chemillé en 1903, et Beaupréau en 1908 mais aucun à Angers.
La municipalité d'Angers ne souhaite pas investir dans cet équipement mais elle accepte en Juin 1910 la construction d'un vélodrome en bois démontable place de la Rochefoucauld pouvant accueillir plus de 7000 personnes. L'aventure prend fin à la déclaration de la guerre en 1914.
Grâce aux efforts de Monsieur DEROUIN, vice-président du Moto-Véloce-Club-Angevin, un vélodrome permanent en ciment va voir le jour en Septembre 1922 à Montesquieu.
Cette piste aura son heure de gloire avec l'arrivée de la 19è étape du Tour de France en 1936, gagnée au sprint par le bayonnais Paul MAYE.
Josiane BOST, avec son maillot de championne du monde sur route conquis au Venezuela, y reçoit un accueil chaleureux en 1977.

Article et photo Ouest-France

Commenter cet article