Hortense, Mélanie HUBERT

Publié le par MClaude

Hortense, Mélanie HUBERT (sosa 41)

mariée à 16 ans 1/2 et mère à 18 ans à peine.

(Cet article complète celui que j'ai publié le 19 Septembre 2016)
 
 
Hortense, Mélanie est née à Vernantes le 20 Messidor an 8 (9 Juillet 1800). Elle est la fille de François HUBERT et de Marie HARDOUIN.
Elle a tout juste 16 ans 1/2 lorsqu'elle épouse à Mouliherne André MIGNOT, le 25 Janvier 1817. Hortense exerce la profession de Lingère. André va avoir 33 ans en Avril, il exerce la profession de tisserand.
André est veuf de  Marie CHUCHE, décédée à l'âge de 21 ans, le 26 Septembre 1815 dans cette même commune. Une petite Joséphine y est née le 20 Juillet 1814. Hortense va devoir s'occuper de cette petite fille d'à peine trois ans.
Ses parents sont présents à son  mariage, ce sont de jeunes parents. François a 42 ans et Marie 37 ans. Ils habitent à Saint-Philbert-du-Peuple.
J'imagine leur inquiétude de laisser partir leur fille.... pas trop loin car Hortense et  André s'installent à Saint-Philbert-du-Peuple où bientôt leurs enfants vont voir le jour.
Le 28 Mars 1818, nait André, François , malheureusement il décède le 29 Mars (Déclaration faite par son grand-père, François HUBERT).
Le 6 Septembre 1819, nait André, Joseph.
Le 31 Mai 1822, c'est une fille Pauline qui voit le jour.
Le 2 Novembre 1824, une autre fille Louise, Françoise voit le jour.
Le 19 Janvier 1829 nait Alexis.
Le 18 Novembre 1832, c'est encore un garçon, Louis qui voit le jour.
Beaucoup de tristesse touche la famille,  le pèr d'Hortense décède le 30 Décembre 1834 à Vernantes. Il exerçait la profession de tailleur de pierres. Son décès est déclaré par son fils, Auguste, sabotier.
Le 11 Juin 1835, une autre petite fille, Adélaïde voit le jour.
Le 1er Mars 1838, c'est François qui vient au monde.
Encore une douloureuse épreuve à affronter, Adélaïde décède à l’âge de 7 ans, le 28 Septembre 1841.
Le 5 Juillet 1842, Hortense, Aimée vient compléter cette fratrie.
 
Hortense a bien rempli son rôle de mère et c'est au tour de ses enfants de fonder un foyer. Son fils André est le premier à se marier. Il épouse à Vernantes  Marie VINCENT le 26 Octobre 1844.
Malheureusement le décès de sa mère, Marie HARDOUIN,  le 22 Mai 1845 en son domicile de Vernantes vient ternir cette joie. Son décès est déclaré par ses deux fils, Auguste, facteur et Charles, Alexandre, maçon.
Mais la vie continue et reprend ses droits, une petite Marie-Louise vient de naître au foyer d'André et de Marie VINCENT, le 30 Octobre 1845.
Un deuxième mariage s'annonce en cette année 1846, c'est Pauline qui épouse le 8 Juin à Blou Jacques DUBOIS.
 
La vie est ainsi faite, bonheurs et malheurs se succèdent... Hortense n'a que 46 ans, lorsque  son époux, André,  décède à l'âge de 63 ans le 13 Novembre 1846. C'est leur fils, André Cultivateur à Vernantes, qui fait la déclaration à la Mairie. Elle reste seule avec de jeunes enfants. Le couple vivait toujours à Saint-Philbert-du-Peuple,  c'est après ce décès  qu'Hortense décide de s'installer à Vernantes, peut-être dans la maison de ses parents.
 
Année 1849, Hortense doit être dans tous ses états, que va-t-on penser de sa famille ? Elle qui s'est évertuée à élever ses enfants dans "le droit chemin"..... Louise, Françoise est enceinte ! elle accouche le 22 Décembre 1849 d'un garçon prénommé Louis, né de père inconnu !! C'est Hortense qui déclare sa naissance à la Mairie de Vernantes.
Le 5 Août 1856, elle assiste dans cette même commune, au mariage de son fils Alexis avec Victoire, Jeanne PICHONNEAU.
Heureusement, le 26 Novembre 1856, Louise, Françoise régularise sa situation et épouse à Blou René GUION qui reconnait être le père de Louis.
Puis le 20 Avril 1858, c'est son fils Louis qui épouse à la Breille-les-Pins Anne BLANDIN. Hortense est présente au mariage et exerce la profession de cultivatrice.
C'est au tour de son huitième enfant de convoler en justes noces, François épouse le 12 Novembre 1860 à Vernantes Augustine, Joséphine PICHONNEAU, soeur de Victoire, Jeanne PICHONNEAU, épouse d'Alexis.
Enfin, le 17 Juin 1861, sa dernière fille, Hortense épouse à Saint-Philbert-du-Peuple André POIRIER. Hortense est présente au mariage et exerce la profession de Journalière.
 
Je n'ai pas trouvé son acte de décès. Elle a 61 ans lors du mariage de sa fille. Parmi les évènements qui ont marqué son existence, j'ai choisi de ne pas mentionner la naissance de ses petits enfants qui, compte-tenu de ses sept enfants vivants, ont été nombreux. Cette énumération aurait, je pense, rendu la lecture de cet article fastidieuse.
 
C'est une dure vie de labeur commencée très tôt mais Hortense a eu le bonheur d'assister au mariage de ses enfants et de voir naître les premiers petits enfants.
C'est là le témoignage des conditions de vie difficiles que les femmes avaient à supporter ici dans les campagnes.
 
Etait-elle en vie lorsque sa petite fille Ernestine, fille de Louis et d'Anne BLANDIN est décédée à l'âge de 8 ans le 30 Juillet 1867 à la Breille ?
 
 
Je reviens sur la petite Joséphine née du premier mariage d'André avec Marie CHUCHE. Qu'est-elle devenue ? Je n'ai trouvé ni mariage, ni décès la concernant. Est-elle restée au foyer d'Hortense et d'André ? J'ai trouvé une autre enfant issue de ce premier mariage, Marie née le 10 Janvier 1812 à Mouliherne et décédée dans cette même commune le 31 Mai 1821 au domicile de son oncle Charles....

 

Hortense, Mélanie HUBERT 1800-
&1817 André MIGNOT 1784-1846
|
André, Joseph MIGNOT 1819-1882
&1844 Marie VINCENT 1823-1883
|
René MIGNOT 1852-1917
&1881 Marie Rosalie ROBIN 1857-1911
|
Elisabeth, Rosalie MIGNOT 1885-1927
&1904 Auguste, Armand TAVEAU 1878-1939
|
Robert, Henri TAVEAU 1920-2004
&1941 Suzanne, Solange RABINEAU 1923-1998
|
Moi

Publié dans branche, MIGNOT

Commenter cet article