FOUQUEREAU Jeanne

Publié le par MClaude

(Enregistré en brouillon mardi 6 Juin, mais édité Mercredi 7 Juin)

 FOUQUEREAU Jeanne, un mystère à élucider.

Dans ma branche LORIEUX, elle est la première épouse de René LORIEUX (Sosa 240, 1720-1782).

Sur Généanet, j’ai trouvé la date de son décès, le 23 Décembre 1759 à Noyant à l’âge de 43 ans. J’ai également trouvé qu’elle était née à Auverse le 4 Juin 1716, fille de René FOUQUEREAU et d’Anne BODET.

J’ai donc poursuivi mes recherches dans les registres paroissiaux d’Auverse et j’ai retracé peu à peu sa vie :

Elle a déjà un frère, René né le 29 Novembre 1712.

Jeanne a 28 ans lorsqu’elle épouse Pierre CROIX, fils mineur de Pierre CROIX le 11 Août 1744.

A peine un an plus tard, Pierre CROIX décède à l’âge de 20 ans, le 1er mars 1745.

Le 28 Mai 1747, elle met au monde une fille, prénommée Jeanne (père non précisé dans l’acte de naissance).

Le 7 Août 1747, Jeanne, veuve de Pierre CROIX de la paroisse de Noyant, épouse René OGER âgé de 26 ans. Elle a 31 ans.

De cette union, naissent Louis le 25 Décembre 1749 et René le 7 Avril 1754.

Comme son acte de décès indique qu’elle est l’épouse de René LORIEUX qui serait donc son troisième mari, je cherche le décès de René OGER mais je n’en trouve aucune trace.

Le temps passé entre la naissance du dernier enfant de Jeanne, le décès supposé de René OGER et son remariage avec René LORIEUX est un peu juste (de 1754 à 1759). Quand a-t-elle épousé René LORIEUX ? Son acte de décès ne mentionne pas d’autres époux. Il ne donne pas non plus de filiation. Comment savoir ?

J’en déduis qu’il s’agit d’une autre Jeanne FOUQUEREAU. C’est une fausse piste et je l’abandonne !

Cependant comme je ne veux pas que cette recherche soit inutile, je la garde pour mon challenge de la lettre F.

Jeanne FOUQUEREAU (1), épouse de René LORIEUX, est décédée jeune à l’âge de 43 ans et serait donc née vers 1719.

Jeanne FOUQUEREAU (2) a eu deux maris plus jeunes qu’elle dont le premier est décédé à l’âge de 20 ans.

« Mariage de jeune homme et de vieille est de rien (Qui étaient nos ancêtres ?-JL BEAUCARNOT-p.302 : une sanction acceptée et impitoyable : le charivari) »

Morale : Méfions-nous des données de Généanet qui ne sont pas toujours fiables parce que souvent non vérifiées. Soyons donc prudents et vérifions les sources avant de les utiliser !!!!

Publié dans ChallengeAZ 2017, LORIEUX

Commenter cet article