Incendie à Angers

Publié le par MClaude

Je reviens vers vous après une belle croisière en Norvège, jusqu'au grand nord.
 
Pour suivre ce voyage, je vous invite à consulter mon blog "photos diverses et variées, au fil de mes voyages et promenades..." http://mes-photos.over-blog.com
 
J'ai du mal, après cette coupure, à reprendre mes recherches généalogiques, aussi je vous relate un fait divers ayant eu lieu à Angers en ce mois d'Août de l'année 1857.

Incendie à Angers

Lundi soir, sur les sept heures, à Angers, des tourbillons de flammes et de fumée s'élançaient inopinément d'une maison située sur le boulevard de la Mairie, à l'angle de l'Hôtel-de-Ville et de la rue haute du Mail. C'était le feu que la fermentation de foin rentré trop tôt, venait de faire éclater. Aux cris poussés par le domestique de M. le Capitaine Desmé de Lisle, attaché au dépôt de remonte, qui habite cette maison, les nombreux promeneurs qui sillonnent nos jolis boulevards à cette heure de la soirée, vinrent en foule prêter secours. Grâce à cette circonstance et au voisinage des pompes et du bassin de la fontaine du Champ-de-Mars , on a eu vite maîtrisé l'incendie; à huit heures, tout était complètement terminé. Arrivé quelques heures plus tard, cet événement pouvait produire les plus funestes résultats : non-seulement le charmant hôtel de Mme Magniu eût été la proie des flammes, mais encore la Mairie, contre laquelle s'appuie cette habitation, n'était nullement garantie des inconvénients d'un semblable voisinage.
Le dommage ne dépassera pas 1,500 fr., le feu ayant été concentré dans un bas-côté uniquement consacré aux fourrages et aux remises.

L’Echo Saumurois du Jeudi 27 Août 1857

Publié dans Chroniques, ANGERS

Commenter cet article